Pourquoi rejoindre les syndicats CGT et UFICT-CGT?

le (la) Syndiqué(e) Cgt : quelle place et quel rôle?


La Cgt invite chacune et chacun de ses syndiqués(ées) à prendre sa place dans l'action et l'activité syndicales, à s'y investir, à s'y épanouir selon ses souhaits et ses possibilités . Car la Cgt, ce n'est pas " les autres ", qu'ils soient responsables ou délégué(e)s, élu(e)s ou mandaté(e)s ; la vraie force de la Cgt, c'est l'action conjuguée et cohérente de ses 700 000 adhérents pour améliorer la situation de toutes et tous.

La Cgt se construit au travers et par la participation des syndiqués. Ils sont auteurs, acteurs et décideurs de leur organisation. Leurs diversités et leurs différences conjuguées au respect, à la tolérance, à l'écoute et à la démocratie font toute la richesse et le dynamisme de la Cgt.

Se syndiquer est un droit pour chaque salarié, tout comme participer à la vie et au fonctionnement de la Cgt en acquittant une cotisation.

Cet engagement ouvre au syndiqué des droits essentiels à son activité, à son investissement dans l'organisation pour en devenir pleinement acteur :
droit à la formation syndicale, droit de recevoir de l'information (tracts, bulletins fédéraux, infos locale ou départementale, publication confédérale).

La cotisation syndicale, versée régulièrement par le syndiqué, matérialise son appartenance à la Cgt et constitue un élément vital du financement de l'organisation. Elle garantit son indépendance à l'égard du patronat et des institutions.

La cotisation fixée statutairement à 1% du salaire net est un principe d'égalité. Chaque adhérent cotise proportionnellement à ses revenus.

La cotisation irrigue l'ensemble des structures de la Cgt, du syndicat qui mène l'action dans l'entreprise à la confédération. Elle sert à financer leur activité et leur fonctionnement, à animer, à développer et à renforcer toute l'action de la Cgt

Les fédérations, qui interviennent dans le champ professionnel, les unions locales, les unions départementales et les comités régionaux, dans le champ territorial, ont en effet besoin de moyens financiers pour vivre et mener une activité efficace.

Une répartition de la cotisation du syndiqué est donc opérée entre tous ces " outils " complémentaires indispensables et à l'efficacité de la Cgt,

Pour une gestion efficace et régulière, la Cgt, ses organisations pratiquent et favorisent le prélèvement automatique des cotisations syndicales.


Se syndiquer: Rien de plus simple.

En contactant un membre de notre syndicat. Il vous remettra alors un kit d'adhésion.


Une cotisation, pour quoi faire?
 

Être syndiqué(e) à la Cgt ouvre des droits

Se syndiquer est un droit pour chaque salarié, tout comme participer à la vie et au fonctionnement de la Cgt en acquittant une cotisation.

Cet engagement ouvre au syndiqué des droits essentiels à son activité, à son investissement dans l’organisation pour en devenir pleinement
acteur :

- droit à la formation syndicale

- droit de recevoir de l’information (tracts, bulletins fédéraux, publications locales, départementales ou confédérales).

Combien ça coûte ?

Lors des congrès de la CGT, il a été établi que le montant annuel des cotisations devait correspondre à 1% du traitement annuel du salarié, primes comprises. Chaque adhérent cotise proportionnellement à ses revenus.


La cotisation fixée statutairement à 1% du salaire net est un principe d’égalité.
  66%sont déductibles des impots

Pour reprendre un slogan de la CGT

" SE SYNDIQUER, C'EST UTILE A TOUS ! "

alors n'attendez plus pour nous rejoindre.

La cotisation syndicale, versée régulièrement par le syndiqué, matérialise son appartenance à la Cgt et constitue un élément vital au financement de l’organisation. Elle garantit son indépendance à l’égard du patronat et des institutions.